Ouverture du compteur de gaz : Guide complet

Affinicia vous accompagne pour votre prochain déménagement gaz (démarche, coûts, délais, contacts clés, etc…). Découvrez dans ce guide les informations concernant votre contrat de gaz et l’ouverture de votre compteur (on parle aussi de mise en service). Rassurez-vous, c’est simple et rapide.Besoin de conseils complémentaires ? Nos équipes d’experts sont à votre disposition pour échanger.

Quelle démarche pour ouvrir un compteur de gaz ?

On est d’accord, pendant un déménagement, il y a mille choses à penser. C’est pour cette raison que l’on vous a concocté une liste des choses à faire. Dans ce guide, on va regarder plus précisément la partie gestion de votre contrat de gaz. La bonne nouvelle ? La démarche est simple. Il suffit simplement d’anticiper la procédure de 2 semaines environ. Ensuite, vous pourrez avoir l’esprit tranquille pour votre arrivée à votre nouvelle adresse.

Que faire si le gaz est coupé à mon arrivée ?

Rassurez-vous, cela peut arriver ! Et c’est d’ailleurs très courant. Cela signifie que l’occupant précédent à résilié son contrat suffisamment en avance et que le gaz a donc été coupé par le gestionnaire de réseau GRDF. Vous allez donc devoir programmer une intervention afin de procéder à une nouvelle mise en service du compteur. Pour cela, rien de plus simple. Souscrivez une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. Demandez-lui de procéder à la mise en service. Ce dernier va alors contacter le gestionnaire de réseau GRDF afin de programmer l’intervention d’un technicien sur votre compteur de gaz. Cette procédure prend en général 5 jours ouvrés et coûte environ 19,39€.

Quels documents transmettre pour une ouverture de gaz ?

La demande d’ouverture de gaz est directement liée à la souscription de votre contrat de gaz. Vous allez alors devoir transmettre un certain nombre d’éléments à votre nouveau fournisseur.

Voici une liste des documents à préparer :

  • Votre numéro de Point de Comptage et Estimation (PCE) : C’est l’équivalent du Point de Livraison (PDL) côté électricité. En d’autres mots, c’est un peu le numéro d’identité de votre compteur. Ce numéro se trouve directement sur le compteur, sur le papier de l’état des lieux d’entrée, ou sur une ancienne facture de gaz liée au logement.
  • Vos coordonnées : Précisez l’ensemble des informations liées à votre nouvelle adresse (nom du titulaire du contrat, code postale, etc…) et à l’emplacement de votre compteur de gaz (installation à l’extérieur, coffrage, etc…).

Votre RIB : Pour programmer les futurs prélèvements de vos factures de gaz. Sur votre première facture, vous trouverez d’ailleurs le coût de la mise en service de votre compteur réalisée par le gestionnaire de réseau GRDF.

Bon à savoir :

Pour souscrire un contrat de gaz, il suffit de contacter directement le fournisseur de votre choix (par téléphone ou par internet). Afin de vous aider dans la sélection de la meilleure offre, Affinicia a également mis en place un comparateur d’offres de gaz.

Découvrez en quelques clics les meilleures offres de gaz en France en 2021

Que faire si le gaz n’est pas coupé à votre arrivée ?

Cette situation est plutôt rare, mais cela peut arriver. En général, cela se passe quand le délai entre le départ de l’ancien occupant et l’arrivée du nouveau est très court. La bonne nouvelle ? Dans ce cas, il est possible que vous ne soyez pas obligé de payer la mise en service de votre compteur de gaz. Pour cela, souscrivez une offre au plus vite auprès du fournisseur de gaz de votre choix. Transmettez lui l’ensemble des documents permettant de créer votre contrat (adresse du logement, titulaire du contrat, PCE, relevé de compteur, RIB)

Quelle démarche pour ouvrir un compteur Gazpar ?

Le nom de Gazpar vous dit quelque chose ? C’est l’équivalent du compteur connecté Linky côté gaz. Autrement dit, c’est un compteur nouvelle génération. Ce dernier permet de suivre vos consommations de gaz en temps réel. Il permet également de faciliter les opérations de maintenance et ainsi de réduire à la fois les coûts et les délais associés à celles-ci. Pour ouvrir un compteur Gazpar, la démarche est la même que pour n’importe quel compteur. Il faut souscrire une offre auprès d’un fournisseur de gaz et demander la mise en service du compteur.

Zoom sur le cas d’un logement neuf

Vous emménagez dans un logement neuf ? La démarche est un peu plus longue que pour une simple ouverture du compteur. Ne fuyez pas, on vous explique. La première étape est de raccorder le compteur de votre logement au réseau de gaz. Pour cela, il faut en faire la demande directement auprès du gestionnaire de réseau GRDF. Pensez à anticiper, la procédure peut être longue. Il faut compter entre 10 jours et deux mois selon la complexité des travaux. Pour la demande auprès de GRDF, vous pouvez le faire soit par téléphone 09 69 36 35 34 soit via le formulaire dédié. Vous recevrez alors un devis avec le coût et le délai estimé des travaux. Il vous faudra valider et signer ce devis, puis verser l’acompte demandé afin d’enclencher la procédure. Une fois les travaux terminés, le technicien GRDF vous remettra ce que l’on appelle un certificat de conformité (Qualigaz).  Vous pourrez alors contacter un fournisseur de gaz afin de souscrire l’offre de votre choix. Votre nouveau fournisseur se chargera de la dernière étape : programmer avec GRDF une intervention afin de procéder à la mise en service de votre compteur de gaz.

Bon à savoir :

Qualigaz c’est quoi ? Un certificat délivré par un technicien GRDF, qui permet de garantir la sécurité et le respect des normes de votre installation. Il doit être demandé après chaque installation ou modification d’une installation de gaz. Ce certificat est primordial puisqu’il vous sera ensuite demandé par votre fournisseur de gaz au moment de souscrire.

Quelle démarche pour raccorder mon compteur de gaz ?

Qui contacter pour un raccordement ?

Le raccordement doit obligatoirement se faire par le gestionnaire de réseau GRDF. Cela permet ainsi de garantir la conformité et la sécurité de votre installation. Vous devez contacter directement GRDF afin de programmer cette opération. La demande peut se faire par téléphone (09 69 36 35 34) ou via un formulaire en ligne. Vous recevrez ensuite un devis, sous environ 10 jours, avec le coût et le délai estimé pour le raccordement. Il ne vous reste plus qu’à le valider et à verser l’acompte afin de pouvoir enclencher les prochaines étapes. GRDF peut alors valider le contrat et programmer l’intervention. Vous n’aurez pas besoin d’être présent puisque les travaux de raccordement se font sur la voie publique. Une fois les travaux terminés, vous devrez régler le montant restant de la facture. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à souscrire une nouvelle offre de gaz.

Quand demander le raccordement au réseau de gaz ?

Il faut compter entre 10 jours et deux mois, selon la complexité des travaux. Pensez donc à anticiper la démarche le plus tôt possible. Cela vous permettra d’éviter toute mauvaise surprise et arriver dans un logement sans gaz.

Quel est le prix pour un raccordement au réseau de gaz ?

Les prix de raccordement sont définis par le gestionnaire de réseau GRDF. Ce sont donc les mêmes quels que soient votre fournisseur et votre offre de gaz. Les prix évoluent simplement en fonction de la complexité des travaux à programme

A l’issue de ces travaux de raccordement, vous obtiendrez un certificat de conformité de vos installations. Gardez précieusement ce document puisqu’il vous sera demandé par votre nouveau fournisseur de gaz.

Le prix du gaz, comment ça fonctionne ?

Le prix du gaz est défini chaque mois par la Commission de Régulation des Énergies (CRE). C’est ce que l’on appelle le Tarif Réglementé en Vigueur. Le fournisseur historique de gaz Engie (anciennement GDF) est tenu de respecter ce TRV. Les fournisseurs alternatifs sont quant à eux libres de définir leurs propres tarifs. Ce TRV est par ailleurs voué à disparaître d’ici 2023.

Bon à savoir :

Pour l’électricité, c’est un peu différent. Il existe ce que l’on appelle le Tarif Réglementé en Vigueur (TRV). Ce dernier est défini chaque année par les pouvoirs publics, et ajusté une à deux fois par an selon les besoins de financements et le contexte.

Comment est calculé le prix du gaz ?

 Les zones tarifaires (de A à F)

Le prix du gaz dépend de la zone dans laquelle vous habitez. La raison ? Cela permet tout simplement de calculer la distance entre votre logement et le lieu de production de stockage de gaz le plus proche. En France, on distingue 6 zones différentes :

Vous ne connaissez pas votre zone tarifaire ?

Complétez votre code postale dans notre calculateur ci-dessous.

La classe de consommation

Le deuxième élément permettant de définir le prix du gaz est votre classement de consommation. En d’autres mots ? C’est tout simplement votre volume de consommation de gaz. Cette classe permet également à votre fournisseur de définir le prix du kWh de votre offre. On distingue 4 catégories :

Il existe également des tarifs professionnels (B2S, S2S, TEL,… ) mais ces derniers sont petit à petit en train de disparaître suite à la libéralisation du marché en 2007.

Comment choisir le meilleur fournisseur de gaz ?

Très bonne question ! Depuis la libéralisation du marché en 2007, de nombreux fournisseurs sont arrivés sur le marché du gaz en France. Alors comment s’y retrouver ? Quel fournisseur choisir ? Avant de rentrer dans le détail, voici les 3 types de fournisseurs aujourd’hui présents :

  • Le fournisseur historique Engie (anciennement GDF) : Engie est tenu de proposer des offres au Tarif Réglementé en Vigueur (TRV). C’est un tarif défini par les pouvoirs publics mais qui est non seulement voué à disparaître en 2023 mais aussi et surtout qui n’est pas le plus avantageux en termes de prix.
  • Les entreprises locales de distribution (ou ELD) : Ces entreprises correspondent à un héritage historique du marché de l’énergie en France. Elles opèrent sur 5% du territoire et ont le monopole sur la zone où elle est implantée. Vous êtes dans une de ces régions ? Vous n’avez donc pas le choix et devez souscrire auprès de l’ELD implantée.
  • Les fournisseurs alternatifs : Ils sont aujourd’hui plus d’une quarantaine en France. Ces derniers ne sont pas tenus de respecter le TRV. La plupart font d’ailleurs le choix de proposer des tarifs plus compétitifs (prix fixe, prix indexé, etc…).

Découvrez dès maintenant les meilleures offres de gaz du marché

Quel fournisseur de gaz pour votre nouveau logement ?

Si vous n’êtes pas dans une zone régie par une Entreprise Locale de Distribution (ELD), vous pouvez choisir librement le fournisseur de gaz qui vous convient. Pour cela, la meilleure solution est d’utiliser un comparateur de gaz.

Découvrez en quelques clics les meilleures offres de gaz du marché 

Vous le verrez, les offres de gaz proposent généralement deux types de tarif :

  • Les offres à prix fixe : Le prix est alors fixé par un contrat et ce pour une durée allant généralement de 1 à 4 ans. Cela permet de ne pas subir les fluctuations de prix du gaz (qui, au vue des 20 dernières années, vont toujours à la hausse). En revanche, vous ne bénéficiez pas non plus d’éventuelles baisses (bien que plus rares).
  • Les offres à prix indexé : Ces offres sont calculées avec un pourcentage de réduction sur le Tarif Réglementé en Vigueur (TRV). Autrement dit ? Elles sont toujours plus avantageuses que les offres du fournisseur historique Engie. Elles suivent également les fluctuations de prix, à la hausse comme à la baisse.

Découvrez dès maintenant les meilleures offres de gaz du marché

Quelles étapes pour résilier votre compteur de gaz ?

La démarche est gratuite et sans délai. Vous devez simplement contacter votre ancien fournisseur afin de l’informer de votre volonté de résilier, et lui préciser la date précise de la résiliation effective. Vous recevrez ensuite une facture de résiliation, sous un à deux mois, directement à votre nouvelle adresse. Celle-ci comprend vos consommations de gaz entre la dernière facture et le jour de votre départ du logement. Pensez d’ailleurs à bien transmettre le dernier relevé de compteur à votre fournisseur. Il ne vous reste plus qu’à la régler afin que votre ancien fournisseur puisse procéder à la clôture officielle de votre contrat.

FAQ : Ouverture d’un compteur de gaz

Souscrivez une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. Ce dernier s’occupera ensuite de contacter le gestionnaire de réseau GRDF afin de programmer l’intervention d’un technicien pour l’ouverture de votre compteur de gaz. La mise en service prend en général 5 jours ouvrés.

L’ouverture de votre compteur de gaz doit obligatoirement être faite par le gestionnaire de réseau GRDF. Cela permet ainsi de garantir la sécurité et la conformité des installations. Faites la demande à GRDF soit par téléphone (09 69 36 35 34), soit via le site internet.

Vous ne pouvez pas faire cette opération vous-même. Cette opération doit obligatoirement être faite par le gestionnaire de réseau GRDF. Contactez le directement par téléphone (09 69 36 35 34) ou via le site internet.

La mise en service d’un compteur de gaz prend en moyenne 5 jours ouvrés. Ce délai peut être allongé en période de forte demande. Pensez à anticiper la démarche, dans l’idéal environ 2 semaines à l’avance.