Estimer sa consommation électrique

La facture d’électricité reste un mystère pour vous ? Si vous ne savez pas d’où viennent les chiffres qui figurent dessus, vous n’aurez jamais les outils pour réduire vos coûts énergétiques. Savoir ce qui consomme chez vous, c’est savoir gérer son budget et trouver la meilleure offre d’électricité sur le marché.

Chez Affinicia, nous vous aidons à y voir plus clair. Faites le point sur vos vrais besoins en énergie et profitez d’une simulation d’électricité en ligne. Apprenez à estimer la consommation électrique de votre logement pour faire de belles économies sur vos factures ! On vous guide pas à pas.

Pourquoi calculer sa consommation électrique ?

Saviez-vous que la consommation d’électricité représentait jusqu’à 10 % du budget des ménages en France ? Quand on s’en rend compte, ça peut valoir le coup de décortiquer sa facture. C’est d’ailleurs le premier pas pour réduire ses coûts énergétiques à la maison.

Plus vous aurez une estimation précise de votre consommation électrique, plus vous serez capable de :

  • Prévoir vos besoins en électricité, au jour comme à l’année
  • Estimer vos prochaines factures pour mieux gérer votre budget
  • Adopter les bons gestes pour ne pas consommer inutilement
  • Choisir des appareils électroménagers plus adaptés
  • Trouver le meilleur fournisseur d’énergie pour profiter des meilleurs prix du marché
  • Et faire des économies tout au long de l’année !

Comment ça marche concrètement ? Tout d’abord, il faut savoir que votre facture va prendre en compte deux éléments :

  • Le prix de votre abonnement
  • Le coût de votre consommation électrique

L’abonnement dépend de votre fournisseur d’électricité. Il est mesuré en kVA lié à la puissance électrique mise à votre disposition. Pour faire simple, il sera plus élevé dans une maison que dans un petit appartement. C’est un prix fixe, ce qui signifie qu’il est difficile (voire impossible) de faire des économies dessus. La seule possibilité d’agir sur cette donnée, donc, c’est en changeant de fournisseur.

Quant à la consommation électrique ? C’est la variable dans votre facture. Elle correspond à la quantité d’énergie nécessaire pour faire fonctionner vos équipements électriques chez vous (appareils électroménagers, lumière, chauffage, eau…). Sa valeur sera, cette fois, plutôt liée à la taille du foyer qui vit sous le même toit.

Son coût dépend de deux facteurs. Le premier, c’est le prix du kWh auquel vous avez souscrit chez votre fournisseur de gaz. Il est nécessaire de le choisir le plus bas possible si vous souhaitez amoindrir votre coût à l’année.

Le deuxième facteur, c’est évidemment vous. Comment consommez-vous chaque jour ? Combien êtes-vous dans votre logement ? De quels appareils électriques disposez-vous et à quelle fréquence sont-ils utilisés ? Pour agir efficacement sur la facture, pas le choix ! Il vous faut contrôler votre consommation d’électricité au quotidien.

En résumé : Choisir des fournisseurs d’énergie adaptés à vos besoins, c’est la clé pour vous permettre de réduire vos coûts de consommation électrique moyenne. Pourquoi ?

  • Si votre besoin est supérieur à la puissance électrique souscrite, l’installation va souvent disjoncter.
  • Si votre besoin est inférieur, vous aurez un surcoût sur votre facture. **

Quels sont les éléments qui consomment de l'électricité chez vous ?

Pour comprendre vos factures, il va d’abord falloir se pencher sur tous les paramètres qui interviennent dans le calcul. Quels sont-ils et comment influencent-ils votre consommation ? On vous explique tout !

Les éléments de calcul de votre consommation électrique

Selon l’étude de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) de 2020, un particulier français consomme en moyenne 2 240 kWh par an, soit 6 kWh par jour.

À quoi ce chiffre est-il dû ? Voici sans plus attendre les critères qui entrent en jeu dans le calcul de la consommation électrique de votre maison :

  • La superficie du logement
  • Le nombre de pièces
  • Le nombre d’occupants et leur présence dans l’habitat
  • L’isolation thermique des pièces
  • La région dans laquelle se trouve l’habitat (température extérieure)
  • Les postes de consommation électrique (chauffage, éclairage, eau chaude, appareils électriques) et leur fréquence d’utilisation
  • La puissance du compteur électrique
  • Le type d’énergie utilisée
  • Les habitudes quotidiennes de consommation

Ça fait beaucoup à analyser ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez jouer sur tous ces facteurs pour éviter les gaspillages d’énergie et réduire votre facture d’électricité (c’est donc une aubaine qu’il y en ait autant !). Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’on vous guide pas à pas dans votre calcul. Promis, il n’y a rien de sorcier.

Un conseil ? Pour évaluer les coûts en fonction de votre propre consommation, vous pouvez réaliser une simulation d’électricité auprès d’un comparateur tel qu’Affinicia. C’est rapide et précis. Et après ça ? Vous aurez toutes les clés en main pour comparer les offres des fournisseurs !

Les postes de consommation électrique dans votre habitation

Vous avez maintenant une idée des paramètres généraux qui jouent sur le montant de votre facture d’électricité. Certains l’augmentent et d’autres l’abaissent, mais comment ? Il est temps de s’intéresser aux postes de consommation électrique. L’objectif ici, c’est de comprendre comment se répartit votre consommation selon votre usage de tous les jours.

  • À 60 % : le chauffage électrique, sans conteste le poste le plus énergivore de la maison (en particulier dans les régions froides et en hiver)
  • À 20 % : les appareils électroménagers (réfrigérateur, aspirateur, lave-linge…) et les appareils électroniques divers (télévision, ordinateur…)
  • À 10 % : l’eau chaude sanitaire, produite par un chauffe-eau électrique
  • À 8 % : la cuisson (plaques chauffantes, four…)
  • L’éclairage

À noter que les foyers ne disposent pas forcément de tous ces postes. Si c’est le cas néanmoins, ils deviennent ce qu’on appelle un foyer tout électrique, évidemment plus consommateurs en électricité qu’un autre type d’habitation (qui serait chauffée au gaz par exemple).

Calculer la consommation moyenne d’électricité selon votre type de logement

La surface habitable est le premier critère déterminant dans votre consommation énergétique. Une grande maison dotée de nombreuses pièces est plus difficile à chauffer et à éclairer, ce qui augmente forcément le coût de l’électricité.

Consommation d’un logement tout électrique

Consommation d’un logement électrique hors chauffage et eau chaude

De manière logique, un logement tout électrique consomme beaucoup plus qu’un logement dont le chauffage est produit avec un autre type d’énergie. Plus la surface est grande, plus la différence de coût est importante. Sur 100 m2 de superficie, on peut se retrouver avec une consommation 12 fois supérieure.

Prenez également en compte la période de consommation de l’installation électrique. Il peut être intéressant de programmer des équipements pendant les heures creuses (tels que les ballons d’eau chaude ou les lave-vaisselles intelligents). Attention cependant, fonctionner en heures creuses n’est pas toujours rentable : ceci dépend du contrat signé avec le fournisseur !

En résumé : Il est important de connaître la taille de son habitation et les types d’énergies utilisées pour pouvoir estimer sa consommation électrique le plus précisément possible.

Quelle est la consommation moyenne d'électricité par poste (hors électroménager) ?

Après une estimation générale de l’installation électrique, détaillons désormais les postes qui structurent votre habitation : chauffage, eau sanitaire, cuisson et éclairage.

Consommation électrique du chauffage selon l’isolation

Pour calculer le coût du chauffage dans un logement, on se réfère à la moyenne annuelle de 110 kWh par an et par mètre carré.

Bien évidemment, à lui tout seul, ce chiffre ne suffit pas à calculer sa propre consommation. Il faut déjà y ajouter les deux plus gros paramètres pour se faire une idée plus juste : l’isolation thermique et la structure de l’habitat. Maison individuelle ou appartement ? Murs en contact avec l’extérieur ou avec d’autres habitations ? Combien de pièces, fenêtres et portes ? Une mauvaise isolation peut vous coûter cher, en particulier entre octobre et mars !

Consommation électrique de l’eau chaude et de la cuisson

En moyenne, pour le chauffage de l’eau, on estime la consommation d’électricité à 800 kWh par an et par personne. Quant à la cuisson des aliments, on se place autour des 200 kWh par an et par personne.

Pour affiner ces données, on vous conseille de prendre en compte ces éléments :

  • Le nombre d’occupants dans l’habitat
  • Le type d’équipement : douche/bain, four/micro-ondes/plaque chauffante
  • Le chauffe-eau : ancienneté, entretien, programmation automatisée
  • Le nombre d’équipements
  • Les habitudes d’utilisation : nombre et durée des douches ou bains, fréquence d’utilisation du four

Consommation électrique de l’éclairage

Quant au dernier poste, l’éclairage, qu’il soit fixe ou d’appoint, on se trouve à 300 kWh par an et par occupant. Votre facture varie en fonction de ces éléments :

  • Le nombre d’occupants
  • La fréquence et la période d’utilisation (en journée ou uniquement le soir)
  • Le type d’ampoule (incandescence, halogène ou LED)

En résumé : Si vous pouvez déjà vous faire une idée sur votre budget au niveau des postes précédents, remarquez comme votre facture peut varier. De nombreux facteurs jouent sur votre consommation électrique réelle. Pour une estimation plus poussée, nous vous conseillons de réaliser une simulation d’électricité.

Maintenant que nous avons passé en revue tous les postes qui structurent votre habitation, intéressons-nous à la consommation des appareils électroménagers.

Quelle est la consommation électrique de vos appareils électroménagers?

Selon l’étude 2020 de la CRE, après la taille du logement, c’est le nombre d’appareils électroménagers qui a l’impact le plus fort sur la consommation globale d’électricité d’un foyer français.

Comment calculer la consommation électrique d’un appareil ?

Si les appareils électroménagers et électriques divers sont le dernier poste à prendre en compte dans la facture, c’est loin d’être le moins coûteux.

Pour estimer la consommation électrique de ce poste dans votre logement, c’est simple : faites l’inventaire et suivez les instructions ci-dessous.

Récupérez tout d’abord les informations suivantes :

  • La puissance de l’appareil en W (watt)
  • La durée de fonctionnement par jour, en heures
  • Le nombre de jours de fonctionnement dans l’année

Ensuite, il suffit de réaliser ce petit calcul pour chacun de vos appareils : (Puissance x Nombre d’heures par jour x Nombre de jours par an) / 1000

… et d’additionner le tout ! Vous obtenez un résultat en kWh : c’est la consommation électrique totale de vos appareils électroménagers chez vous.

Prenons l’exemple d’un aspirateur d’une puissance de 1500 W qui fonctionnerait 2 heures par semaine (soit 0,3 heures par jour). Sa consommation d’électricité annuelle serait de :

(1500 x 0,03 x 365) / 1000 = 150 kWh.

Note : Quelle est la différence entre un watt (W) et un kilowattheure (kWh) ?

  • Le watt (W) est l’unité qui mesure la puissance nécessaire au fonctionnement de l’appareil. Autrement dit, plus un appareil est puissant, plus son nombre de watts est élevé.
  • Le kilowattheure ou kilowatt-heure (kWh) est l’unité qui mesure la consommation électrique d’un appareil pendant une heure. Par exemple, une lampe de 50 W qui fonctionne pendant une heure aura consommé 50 Wh, soit 0,05 kWh.

Si les appareils électroménagers et électriques divers sont le dernier poste à prendre en compte dans la facture, c’est loin d’être le moins coûteux.

Pour estimer la consommation électrique de ce poste dans votre logement, c’est simple : faites l’inventaire et suivez les instructions ci-dessous.

Récupérez tout d’abord les informations suivantes :

  • La puissance de l’appareil en W (watt)
  • La durée de fonctionnement par jour, en heures
  • Le nombre de jours de fonctionnement dans l’année

Ensuite, il suffit de réaliser ce petit calcul pour chacun de vos appareils : (Puissance x Nombre d’heures par jour x Nombre de jours par an) / 1000

… et d’additionner le tout ! Vous obtenez un résultat en kWh : c’est la consommation électrique totale de vos appareils électroménagers chez vous.

Prenons l’exemple d’un aspirateur d’une puissance de 1500 W qui fonctionnerait 2 heures par semaine (soit 0,3 heures par jour). Sa consommation d’électricité annuelle serait de :

(1500 x 0,03 x 365) / 1000 = 150 kWh.

Note : Quelle est la différence entre un watt (W) et un kilowattheure (kWh) ?

  • Le watt (W) est l’unité qui mesure la puissance nécessaire au fonctionnement de l’appareil. Autrement dit, plus un appareil est puissant, plus son nombre de watts est élevé.
  • Le kilowattheure ou kilowatt-heure (kWh) est l’unité qui mesure la consommation électrique d’un appareil pendant une heure. Par exemple, une lampe de 50 W qui fonctionne pendant une heure aura consommé 50 Wh, soit 0,05 kWh.

Consommation électrique d’un frigo

La cuisine est sans doute la pièce la plus énergivore de votre maison. C’est celle qui détient le réfrigérateur et le congélateur, de gros gourmands en électricité, mais aussi toute une batterie de petits appareils électroménagers (machine à café, micro-ondes, bouilloires…).

On a déjà évoqué la cuisson des aliments, attaquons-nous maintenant au frigo. Comme il fonctionne en permanence toute l’année, c’est l’appareil électrique le plus cher de la maison. Un frigo-congélateur de taille standard (une ou double porte) consomme en moyenne 320 kWh par an. Sachez qu’un frigo américain consomme jusqu’à deux fois plus, tandis qu’un type mini-bar se trouve autour des 150 kWh à l’année.

Il faut aussi contrôler la classe énergétique. Un frigo très économe d’une classe A+++ n’utilise que 200 kWh par an, tandis qu’un combi C vise plutôt les 500 kWh. La différence n’est donc pas négligeable.

En résumé : S’il y a un appareil électroménager sur lequel vous devez être vigilant à l’achat, c’est le frigo ! Choisissez un modèle à haute performance énergétique. La rentabilité se fera tout au long de l’année.

Consommation électrique d’un ordinateur

L’ordinateur est lui aussi un gros consommateur d’électricité, mais tout comme le frigo, chaque modèle détient une puissance différente. Un PC fixe sera plus gourmand qu’un PC portable. Il faut également noter le nombre d’accessoires qui va avec : enceintes, scanners et imprimantes qui jouent sur la facture.

Un ordinateur fixe de bureau standard consomme en moyenne 600 kWh par an, s’il est laissé allumé 8 heures par jour. Un PC à très haute performance peut monter jusqu’à 900 kWh par an. Quant au PC portable, on tourne autour des 300 kWh par an.

Bon à savoir :

Pour un ordinateur en mode veille, il faut compter un tiers de la consommation en fonctionnement normal.

Consommation électrique d’une TV (télé)

Il faut différencier la télé LCD de la télé plasma. La première est beaucoup plus intéressante, avec une puissance moyenne de 100 W, tandis que la deuxième peut atteindre les 250 W. En remplacement de la TV LCD, il existe aussi la LED pour 60 W, et plus récemment la OLED ultra-économe avec ses 40 W.

Si on estime que la TV est utilisée 3 heures par jour pratiquement toute l’année, on ira de 40 kWh à 250 kWh, selon le type d’appareil.

Consommation électrique d’un lave-linge

Bien que le coût moyen d’une lessive est peu élevé (environ 30 centimes d’euros), la consommation électrique du lave-linge peut fortement alourdir vos dépenses. Tout comme le frigo, il faut veiller à la classe énergétique de la machine à l’achat pour faire des économies par la suite.

On estime le cycle de lavage à 2000 W. Si vous utilisez votre machine à laver deux fois par semaine, vous en aurez pour 200 kWh à payer chaque année.

Le saviez-vous ? Un sèche-linge consomme deux fois plus d’électricité qu’un lave-linge.

Estimation des consommations électriques moyennes des appareils

On rappelle que ces chiffres sont des estimations. La consommation électrique d’un équipement dépend également de :

  • Sa classe énergétique : notée avec une lettre sur l’étiquette et la notice technique du produit, « A » étant le caractère le plus économe
  • Son ancienneté.

Comment suivre votre consommation d'électricité chaque jour ?

Avant l’arrivée des compteurs Linky, il fallait attendre la facture pour pouvoir suivre ses dépenses. Aujourd’hui plus que jamais, tout est plus simple et détaillé. Vous pouvez suivre la consommation d’électricité de votre foyer… au jour le jour !

Suivre sa consommation grâce à Linky

Le compteur Linky, c’est un boîtier intelligent et connecté qui récupère en continu les données de votre consommation électrique et les envoie à votre fournisseur. Vous, client, avez ensuite la possibilité de consulter l’état de votre consommation en temps réel, sur une plateforme en ligne.

C’est un moyen de comprendre vos dépenses et de maîtriser votre budget sur l’année. Autre bonne nouvelle : avec le système Linky, vous êtes facturé selon ce que vous consommez réellement, et non plus selon une estimation. Vous payez uniquement ce que vous devez vraiment, pas un centime de plus !

Le suivi en temps réel, un moyen de réduire sa facture d’électricité

On vous l’a dit : plus vous serez précis dans vos calculs et plus vous ferez des économies. Quoi de mieux alors que le suivi en temps réel ? Les sites des fournisseurs sont relativement détaillés et mettent à disposition des prévisions sur vos consommations futures. Vous comprendrez alors quels sont les postes les plus énergivores et comment agir dessus.

Ce qu’il faut retenir ? Choisir un fournisseur qui vous apporte ce type de suivi détaillé est tout aussi important que les prix qu’il propose dans le contrat.

Comment faire l’estimation de votre facture d’électricité ?

En multipliant votre consommation d’électricité par le prix du kWh de votre fournisseur, vous aurez une estimation de votre facture. Attention cependant à prendre note de tous les paramètres pour faire au plus juste :

  • Le compteur électrique : qui conditionne la quantité d’électricité que votre installation doit recevoir pour fonctionner. En France, sa puissance peut être de 3 kVa, 6 kVa ou 9 kVa (donnée sur la facture ou sur le compteur directement).
  • Le prix de l’abonnement chez votre fournisseur
  • Le prix du kWh chez votre fournisseur, selon l’option tarifaire choisie. Ceci détermine si vous avez choisi de profiter ou non d’un tarif plus avantageux en heures creuses.

Simulation électricité : savoir sa consommation électrique

Vous êtes maintenant le pro des calculs à la main ! Mais vous savez quoi ? On a encore mieux pour vous aider à mieux gérer votre consommation électrique !

Pourquoi utiliser un simulateur d’électricité ?

Pour estimer votre consommation électrique et faire des économies sur l’année, le mieux, c’est de réaliser une simulation d’électricité. C’est simple et rapide : le calcul se fait en ligne. Vous n’avez qu’à compléter un questionnaire et vous obtiendrez une estimation précise de vos besoins énergétiques. Une fois ceci en poche, vous pourrez comparer les offres du marché et trouver celle qui vous convient ! C’est un outil indispensable à connaître avant de changer de fournisseur.

Le simulateur Affinicia vous permet d’obtenir en quelques minutes le meilleur tarif sur vos consommations d’électricité.

FAQ

Sachez que votre consommation électrique varie en fonction de nombreux critères : nombre d’occupants, surface et type de logement, isolation thermique, puissance du compteur… et que vous devez prendre en compte tous vos postes consommateurs :

  • Le chauffage
  • L’eau chaude sanitaire
  • La cuisson
  • L’éclairage
  • Les appareils électroménagers

Pour obtenir la consommation d’un appareil en kWh, réalisez le calcul suivant :

(Puissance x Nombre d’heures de fonctionnement par jour x Nombre de jours de fonctionnement par an) / 1000

Pour une estimation au plus juste, on vous conseille de réaliser une simulation d’électricité en ligne.

En France, selon l’étude 2020 du CRE, un particulier consomme en moyenne 187 kWh d’électricité par mois

En France, selon l’étude 2020 du CRE, un particulier consomme en moyenne 6 kWh d’électricité par jour.

C’est simple : vous consommez beaucoup à partir du moment où vous consommez plus que ce dont vous avez besoin.

Pour savoir si vous êtes énergivore, commencez par analyser l’évolution de votre consommation électrique avec une simulation d’électricité ou tout simplement vos factures. Une estimation précise vous permettra de connaître vos habitudes et vos besoins réels en électricité pour choisir la meilleure offre fournisseur. Des anomalies peuvent aussi être la cause de consommation anormalement élevée (dysfonctionnement d’un appareil, changement d’habitude, vol d’électricité…). Un bon fournisseur vous permettra de repérer et régler ces problèmes.