Comment demander un raccordement au gaz ?

Vous déménagez dans un nouveau logement et vous souhaitez profiter du gaz ? La démarche pour un raccordement de gaz doit être suivie à la lettre. GRDF se charge en effet d’amener le gaz dans une maison. Quel est le prix du raccordement au gaz ? Quels sont les délais pour pouvoir bénéficier de cette énergie ? Affinicia vous explique tout sur le sujet !

🏠 Comment obtenir un raccordement de son logement au réseau de gaz naturel ?

Vous vous installez dans un logement neuf  et devez vous occuper de vos démarches gaz ? Voici comment obtenir un raccordement de gaz. Affinicia vous explique les différentes étapes à respecter !

🔎 1 – Vérifier que son logement est éligible

Avant de vous demander quel est le prix du raccordement au gaz, vous devez savoir si la commune dans laquelle vous vous installez est bien desservie par le réseau de gaz naturel. Pour vérifier cette condition, il vous suffit de vous rendre sur le site internet de GRDF. Les administrés peuvent se rendre dans l’espace dédié au raccordement de gaz et y renseigner votre adresse. Deux cas de figure peuvent alors être rencontrés :

✔️ Si votre commune est desservie, vous devez contacter GRDF et demander un devis pour connaître le prix du raccordement au gaz pour votre logement.

❌ Votre commune n’est pas desservie par le gaz naturel. Vous devez savoir qu’en France, 27 000 villes ne sont pas raccordées à cette énergie notamment en raison du coût de tels travaux. Si vous vous trouvez dans cette situation, vous pouvez recourir aux solutions suivantes pour vous chauffer efficacement :

  • Utiliser une citerne de gaz pour couvrir les besoins en chauffage, eau chaude et cuisson
  • Choisir le bois qui peut s’avérer économique si votre logement est bien isolé
  • Opter pour l’électricité mais qui peut s’avérer plus chère. Pensez à utiliser notre comparateur d’offres d’électricité pour dénicher des tarifs abordables
  • Le chauffage au fioul qui est peu coûteux mais très polluant. Il devrait d’ailleurs être interdit d’ici 2030.

Pour choisir la bonne énergie, vous pouvez utiliser nos comparateurs d’énergie Affinicia. Cet outil gratuit est la meilleure façon de savoir quelle est l’offre la plus économique et adaptée à votre profil !

💻 2 – Demander un raccordement à GRDF

Votre logement est éligible au raccordement de gaz ? Vous devez donc réaliser l’étape suivante, à savoir demander à GRDF de procéder au raccordement. En effet, cette démarche ne peut être réalisée que par le gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel en France. Vous pouvez choisir une des méthodes suivantes :

  • Téléphone à un conseiller GRDF en composant le 09 69 36 35 34 (du lundi au vendredi de 8h à 17h)
  • Utiliser le formulaire de demande de raccordement de gaz à remplir sur le site de GRDF

Vous voulez profiter du gaz immédiatement ? N’attendez pas pour faire cette démarche car le raccordement au gaz naturel peut prendre plusieurs semaines. Entre votre demande et la mise en service effective, plusieurs acteurs doivent intervenir et vous devez obtenir une autorisation administrative. Voilà pourquoi nous vous recommandons de vous y prendre au moins deux semaines à l’avance.

🚧 3 – La réalisation des travaux de raccordement

Cette étape s’effectue en deux parties. Selon la difficulté des travaux nécessaires, le prix du raccordement au gaz pourra varier selon le logement concerné.

L’opération sur la chaussée

GRDF se charge des premiers travaux. Ce branchement consiste à relier le compteur de gaz, qui se trouve dans le coffret de comptage, au réseau de distribution à proximité. Selon la configuration des lieux, une extension peut être à prévoir, notamment lorsque les tuyaux se trouvent trop éloignés du logement concerné.

Les travaux au niveau de la partie privative

En ce qui concerne cette partie, vous devez faire appel à un plombier chauffagiste. Dans le calcul du prix du raccordement au gaz, vous devez donc prévoir cette dépense supplémentaire. Une fois que ce professionnel aura réalisé les branchements nécessaires, il vous remettra un certificat de conformité Qualigaz.

Pour que les travaux soient considérés comme conformes, une tranche doit être creusée afin d’y faire passer les conduites jusqu’à la chaudière. Les tuyaux traversent ensuite le logement pour acheminer l’eau chaude jusqu’aux sanitaires ou aux radiateurs. Un branchement spécifique peut aussi être prévu pour un plancher chauffant.

👷 4 – Choix du fournisseur et mise en service du gaz dans l’habitation

Pour finir, vous devez choisir votre fournisseur de gaz. Depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire un contrat de gaz auprès du fournisseur historique Engie (ex GDF). Grâce au comparateur de gaz Affinicia, vous pouvez découvrir des fournisseurs alternatifs qui proposent des offres variées pour faire baisser le prix du raccordement au gaz et de vos factures mensuelles.

Lorsque vous avez souscrit l’offre idéale, votre fournisseur contacte GRDF pour demander une mise en service du compteur. Cette opération aura lieu dans les 5 jours et le prix du raccordement au gaz sera facturé 19,09 € TTC. Vous retrouvez ces frais sur votre première facture.

Bon à savoir :

Vous pouvez demander une intervention plus rapide mais vous devez vous attendre à un prix du raccordement au gaz plus élevé.

🏷️ Quel est le coût d’un raccordement au gaz de ville ?

Pour tout raccordement de gaz dans un logement est une opération payante. Le prix du raccordement au gaz varie selon différents éléments dont l’usage prévu pour cette énergie ou la distance entre le logement et le réseau de distribution. Vous devez aussi prévoir des coûts annexes notamment pour l’installation du système de chauffage choisi.

🛠️ Le prix du raccordement au gaz

Tarifs pratiqués par GRDF pour le raccordement d’un logement au réseau de gaz naturel

Dans certains cas, le prix du raccordement au gaz peut correspondre à d’autres frais, notamment lorsqu’une insertion de clôture ou un encastrement dans un muret.

Le prix des travaux annexes

Une fois que les canalisations de gaz sont raccordées à votre coffret de comptage, vous devez raccorder l’ensemble à votre système de chauffage qui fonctionne au gaz. Ces travaux supplémentaires occasionneront des frais supplémentaires :

  • ouverture d’une tranchée : entre 10 et 50 €/m linéaire
  • raccordement à une chaudière à gaz classique : entre 1 000 et 4 000 € selon le modèle correspondant. Ce prix ne comprend pas le coût de la pose par un professionnel

Bon à savoir :

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier de prime ou d’aides financières.

🔘 Les frais de mise en service du gaz

Une fois que l’ensemble des travaux de raccordement sont terminés, vous devez demander une mise en service du gaz. Pour cette étape, vous devrez prendre un rendez-vous avec un technicien GRDF. Le fournisseur de gaz se charge justement d’organiser cette intervention. Par contre, vous devez savoir que cette opération vous sera facturée 19,09 € TTC. Vous devez l’ajouter aux autres frais pour connaître le prix du raccordement au gaz.

Sachez que vous n’aurez rien à payer le jour de la mise en service du gaz. Ce prix de l’installation du gaz dans une maison sera facturé sur votre première facture.

FAQ : vos questions sur le raccordement au gaz

Avant de vous demander comment ouvrir un compteur et quel est le prix du raccordement au gaz, vous devez souscrire un abonnement. Voilà pourquoi nous vous proposons notre comparateur de gaz Affinicia. En quelques minutes et gratuitement, vous pouvez trouver l’offre qui vous convient ! Une fois le contrat signé, votre fournisseur se charge de ces démarches en prenant rendez-vous avec un technicien GRDF pour la mise en service.

Le raccordement au gaz est à votre charge. Vous trouverez donc les frais correspondants sur votre première facture. À chaque déménagement, vous devez vous attendre à devoir assumer ce prix du raccordement au gaz.

Le prix du raccordement ERDF est plus éldvé que celui du prix du raccordement au gaz puisqu’il est compris entre 1 200 € et 1 500 € selon les éléments à relier au réseau. À cela s’ajoutent les frais de mise en service qui s’élèvent à 48 €.