Mise en service EDF : tout comprendre

Affinicia vous donne toutes les clés pour bien gérer votre prochain déménagement et préparer ce dernier pour votre arrivée. Découvrez dans ce guide les informations à connaître pour programmer la mise en service de votre compteur EDF et vous assurer de bien avoir l’électricité dans votre nouveau logement le jour J. Déménagez simplement, en toute tranquillité. Besoin de conseils complémentaires ? Nos équipes d’experts sont à votre disposition pour échanger.

Quel conseil pour la mise en service de l’électricité dans mon nouveau logement ?

On parle d’ouverture de compteur pour la mise en service de l’électricité dans un logement. Vous prévoyez de déménager et voulez savoir comment procéder ? C’est très simple. Un compteur d’électricité est rattaché à une adresse et non à une personne. Autrement dit, quand vous déménagez, vous devez résilier le contrat de votre ancienne adresse afin de souscrire un contrat auprès du fournisseur de votre choix à votre nouvelle adresse. Libre à vous de garder le même fournisseur que précédemment (EDF par exemple) ou d’en choisir un nouveau (comme un des 40 fournisseurs alternatifs présents sur le marché en France). C’est ensuite votre nouveau fournisseur qui va s’occuper de contacter directement le gestionnaire de réseau (Enedis) afin de programmer la mise en service de votre compteur. Pensez à préciser à votre nouveau fournisseur la date souhaitée d’activation du contrat, en général la date de votre arrivée à votre nouvelle adresse.

Bon à savoir :

Pensez à anticiper cette démarche environ 2 semaines avant votre arrivée dans le logement. Cela permettra à votre fournisseur de bien gérer la procédure, programmer une intervention si nécessaire, et s’assurer ainsi que le courant soit activé pour votre arrivée.

 L’électricité est déjà active dans mon nouveau logement : que faire ?

Cela peut arriver dans deux cas différents :

  • Les anciens locataires n’ont pas encore résilié leur contrat : Dans ce cas, il est possible que la démarche ait été engagée entre temps et que le courant soit coupé à tout moment. Si ce n’est pas fait, pensez donc à souscrire au plus tôt auprès d’un fournisseur d’électricité. Il est aussi possible qu’ils aient fait la démarche mais que le technicien du gestionnaire de réseau ne soit pas encore passé. En effet, cela peut parfois prendre quelques jours.
  • Vous avez souscrit suffisamment en amont : Vous avez anticipé la démarche et souscrit une offre à votre nouvelle adresse environ 2 semaines avant d’arriver. Dans ce cas, tout est normal. Votre fournisseur a eu le temps de gérer les démarches, votre compteur a été mis en service et vous pouvez utiliser l’énergie librement dans votre logement. Sachez que la mise en service du compteur est une opération généralement facturée par les fournisseurs puisqu’elle nécessite l’intervention (physique ou non) d’un technicien.

Bon à savoir :

Votre logement est-il équipé d’un compteur Linky ? C’est encore plus pratique. Dans le cas d’une nouvelle souscription ou d’un déménagement, le gestionnaire de réseau ne coupe pas totalement le compteur. Il met le compteur au minimum (1 kVa), cela évite ainsi de devoir fermer puis à nouveau ouvrir le compteur. La procédure est donc plus rapide.

 Pas d’électricité à ma nouvelle adresse : que faire ?

En général, il est conseillé d’anticiper la procédure de 2 semaines environ. Vous n’avez pas pensé à faire la démarche ? Rassurez-vous, il existe des solutions. Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir les meilleures offres d’électricité du marché, souscrivez auprès du fournisseur de votre choix. Une fois cette étape faite, ce sera le moment de passer à l’activation de votre compteur.

Il existe alors deux cas de figure :

  • Votre logement est équipé d’un compteur connecté Linky : La mise en service ne nécessite pas d’intervention physique de la part du gestionnaire de réseau Enedis. Tout peut se faire à distance. En général, c’est très rapide. Il faut compter de 24h à 48h.

Votre logement n’est pas équipé d’un compteur Linky : Votre nouveau fournisseur va alors devoir contacter le gestionnaire de réseau Enedis afin de programmer une intervention sur place, afin d’activer le compteur. C’est un peu plus long. Selon les périodes, il faut compter entre 5 et 10 jours. Vous êtes pressé ? Il est aussi possible de demander d’accélérer la procédure afin de réduire ce délai à 24 ou 48h. En revanche, les frais d’intervention sont un peu plus élevés.

Quels conseils pour bien gérer la mise en service ?

La seule chose que vous devez faire ? Souscrire un contrat auprès du fournisseur d’énergie de votre choix. Ensuite, ce dernier s’occupera directement de la mise en service de votre compteur auprès du gestionnaire de réseau Enedis. Alors, comment choisir la meilleure offre d’énergie ? Celle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos attentes ? On vous partage quelques conseils.

 Comprendre votre consommation d’énergie

La première étape ? Comprendre la consommation de votre logement. Pour cela, il peut être très intéressant de commencer par mesurer la consommation de chacun des équipements et électroménagers de votre logement (radiateur, lave-vaisselle, télévisions, ordinateurs, réfrigérateur, climatiseur, etc…). Commencez par lister l’ensemble des équipements. Il existe ensuite des estimations de consommation moyenne pour chacun.

Réalisez une simulation de consommation

Vous avez identifié tous les équipements de votre logement ? Bonne nouvelle ! La prochaine étape est de réaliser une simulation. Il existe des études permettant d’identifier la consommation annuelle moyenne de chaque appareil. Notre simulateur de consommation les utilise afin de réaliser une estimation la plus réaliste possible de votre consommation, et par conséquent de vos futures factures. Il vous sera également demandé de renseigner différentes informations concernant votre foyer et votre logement. Voici un aperçu des éléments à fournir :

  • Caractéristiques du logement (surface, nombre de pièces, isolation, etc…)
  • Équipements de votre logement (chauffage, cuisson,etc…)
  • Performance énergétique de votre logement (isolation, etc…)
  • Caractéristiques du foyer (nombre de personnes, etc…)

Rendez-vous sur notre simulateur afin de connaître la consommation électrique annuelle moyenne de votre logement.

Connaître le montant de votre future facture

Maintenant que vous avez votre consommation électrique annuelle moyenne, vous pouvez en déduire le montant de vos futures factures. Le prix du kWh moyen en France en 2021 est de 0,1567€. Il suffit donc de multiplier ce chiffre par votre montant de consommation. Sachez que les prix varient largement d’un fournisseur et d’une offre à l’autre (heures creuses / heures pleines, électricité verte, etc…). Utilisez notre comparateur d’offres afin de découvrir les tarifs les plus avantageux et les plus adaptés à vos besoins.

Rendez-vous sur notre comparateur d’offre d’électricité

Souscrire une offre d’électricité

Dernière étape. C’est le moment de souscrire l’offre auprès du fournisseur de votre choix. Pour cela il suffit de contacter directement votre fournisseur (par téléphone ou directement en ligne) afin de l’informer de votre choix. Ce dernier vous demandera de fournir quelques éléments afin de pouvoir constituer votre dossier. Voici un aperçu des documents à préparer :

  • Date souhaitée d’activation du contrat
  • Un RIB (afin de programmer les futurs prélèvements)
  • Coordonnées de votre logement (adresse, nom du titulaire du contrat, etc…)
  • Numéro de compteur (visible sur votre dernière facture ou sur le compteur, ou sur l’état des lieux dans le cas d’un déménagement)
  • Dernier relevé de compteur (sauf si c’est un compteur Linky, dans ce cas il y a accès directement)

Besoin de conseils pour choisir le bon fournisseur ? Utilisez notre comparateur ou contactez directement nos équipes. Service gratuit disponible du lundi au XXX au 01 XX XX XX XX

Résilier votre ancien contrat d’énergie

Lorsque vous déménagez, il est important de penser à résilier votre ancien contrat d’énergie. Si vous ne le faites pas, il est possible que vous deviez payer la consommation des nouveaux occupants du logement. En effet, tant que le fournisseur n’est pas averti de votre volonté de résilier votre contrat, il est dans l’obligation de continuer à fournir de l’électricité à l’adresse du fameux contrat. Il ne sera d’ailleurs pas possible d’obtenir de remboursement sur ce sujet.

Alors, comment faire ? La démarche est simple et gratuite. Il suffit de contacter votre ancien fournisseur en lui précisant la date souhaitée de clôture de votre contrat. Dans l’idéal, si vous la connaissez, donnez lui la date de votre déménagement. Le jour de votre départ, vous devrez ensuite réaliser un relevé de votre compteur. Pour cela, il suffit de noter le chiffre affiché sur celui-ci, et de le transmettre à votre fournisseur. Ce dernier pourra ensuite établir votre facture de résiliation. Celle-ci correspond à vos consommations entre votre dernière facture et votre départ. Vous recevrez cette facture sous quelques semaines. Le fournisseur pourra clôturer votre contrat dès que cette dernière facture sera réglée.

Quelques éléments bonus :

  • Dans le cadre d’un déménagement EDF, il est obligatoire de résilier et ce même si vous choisissez de rester chez le même fournisseur d’énergie
  • La démarche de résiliation est gratuite. La facture de résiliation correspond donc simplement à vos dernières consommations
  • Votre logement est équipé de Linky ? Il n’est pas nécessaire de transmettre votre dernier relevé de compteur. Ce compteur est connecté et les données sont donc transmises de façon automatique.

Comment mettre en service l’électricité dans un logement neuf ?

Bonne question ! Il s’agit d’un cas spécifique. Si votre logement est neuf et vient d’être construit, il n’a donc encore jamais été raccordé au réseau d’électricité. Il faut donc entamer quelques démarches afin de vous assurer du raccordement de celui-ci. Concrètement, cette intervention est assurée par le gestionnaire de réseau Enedis et consiste tout simplement à brancher l’installation électrique de votre logement au réseau public de distribution.

Bon à savoir :

Il est nécessaire de faire cette étape avant de souscrire auprès d’un fournisseur d’énergie.

Raccorder votre logement au réseau

Contactez directement le gestionnaire de réseau Enedis. Ce dernier a mis en place une plateforme dédiée au sujet. Vous pouvez y déposer directement votre demande et suivre ensuite les avancées de votre dossier. C’est un peu comme pour une livraison, vous voyez ensuite chaque étape du raccordement de votre compteur.

Voici un aperçu des étapes :

  • Complétez le formulaire en ligne sur le site Enedis. Vous aurez deux options : pour un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA, ou pour une puissance supérieure.
  • Proposition de Enedis : un technicien du gestionnaire de réseau Enedis analyse votre installation et la faisabilité des travaux de raccordement. Vous recevrez sous 10 jours un devis avec proposition de raccordement de votre logement.
  • Paiement de l’acompte : Vous avez 3 mois pour valider ce devis. Rendez-vous sur la plateforme Enedis afin de signer le devis et régler l’acompte.

Travaux : Il faut compter en général entre 10 jours et 6 semaines pour raccorder une installation en basse tension ≤ 36 kVA. Pensez donc à anticiper ces démarches autant que possible afin d’éviter de vous retrouver plusieurs mois sans électricité.

Obtenir le Certificat de Conformité d’Installation Consuel

Votre logement est neuf ? Il est obligatoire de faire la démarche afin d’obtenir un Certificat de Conformité (aussi appelé attestation Consuel). Celui-ci permet de vérifier que votre installation électrique réponde bien aux normes de sécurité en vigueur (la NFC 15-100). Ce certificat vous sera ensuite demandé par le technicien du gestionnaire de réseau Enedis, et par votre fournisseur.

En général, c’est le professionnel qui s’occupe directement de ce sujet (promoteur immobilier, électricien, etc…). Pensez à poser la question à votre contact afin de vous assurer que la démarche soit bien prévue. Si vous le préférez, il est aussi possible d’effectuer la demande vous-même :

  • En ligne : Rendez-vous sur le site du Consuel. Choisissez l’attestation jaune (celle à destination des particuliers), complétez-là, payez, signez le document électroniquement.

Par courrier : Commander votre formulaire d’attestation Consuel directement sur le site. Vous recevrez le formulaire par courrier. Il vous faudra ensuite le compléter puis le renvoyer à l’adresse suivante : CONSUEL – Les Collines de l’Arche – 76 route de la Demi-Lune – 92057 PARIS LA DEFENSE cedex.

Linky et logement neuf : quel avantage ?

Les compteurs connectés Linky sont petit à petit déployés sur l’ensemble du territoire Français. Ils devraient être installés dans la majorité des logements d’ici à fin 2021. Il y a donc de fortes chances que vous soyez déjà équipés. Alors, quel avantage ? Le compteur est connecté. La grande majorité des opérations peuvent donc se faire à distance. Cela permet donc d’accélérer les démarches et réduire les coûts. Pour une mise en service de compteur, il faut ainsi compter à peine 24h alors qu’il faut entre 5 et 10 jours pour un compteur ancienne génération. La raison ? Les anciens compteurs nécessitent de programmer une intervention physique avec un technicien du gestionnaire de réseau Enedis.

Quel coût pour la mise en service ?

La mise en service de votre compteur est une démarche payante. Le prix est défini directement par le gestionnaire de réseau, et de façon nationale. Ce montant est fixe et non négociable. Il existe différentes options, selon votre compteur et le délai d’intervention souhaité.

Retrouvez sur ce tableau un aperçu des tarifs de mise en service de compteur

Quel délai pour une mise en service EDF ?

Délais selon les types de mise en service

On parle ici du délai d’intervention pour un compteur ancienne génération. En général, sachez qu’il faut compter entre 5 et 10 jours. Ce délai peut être raccourci au besoin, mais cela engendre un coût supplémentaire.

Bon à savoir :

Dans le cas d’un compteur Linky, aucune intervention physique n’est nécessaire. Le délai est donc de 24 à 48h. L’intervention est quand même facturée puisqu’elle nécessite l’intervention d’un technicien à distance.

Quelles options de mise en service d’électricité ?

Les frais de mise en service sont définis par le gestionnaire de réseau Enedis. Ils dépendent de votre compteur et du délai d’activation souhaité. Revenons en détail sur les options existantes :

  • Standard : C’est l’option la moins chère et la plus choisie par les français. Elle nécessite un délai d’environ 5 jours, qui peut parfois être un peu rallongé en cas de forte affluence (notamment de juin à septembre, période chargée en terme de déménagements) 
  • Express : Le délai de mise en service est largement raccourci. Il est ici de 24h. C’est en général l’option préférée dans le cas d’un déménagement et si la personne a oublié de souscrire une offre. Cela permet d’avoir l’électricité le plus tôt possible
  • Urgence : Elle est utilisée dans des cas très rares et son coût est bien plus élevé. Le technicien du gestionnaire de réseau Enedis vient alors le jour-même.
  • Première mise en service : C’est l’option à choisir si votre logement est neuf ou n’a pas été occupé depuis des mois. L’opération est un peu plus longue pour le technicien du gestionnaire de réseau Enedis.

Bon à savoir :

Première mise en service et raccordement sont deux choses différentes. Il faut d’abord effectuer le raccordement de votre logement au réseau d’électricité, et ensuite demander la mise en service de ce dernier par le gestionnaire de réseau Enedis.

Quel délai pour la mise en service ?

La mise en service de votre compteur d’électricité est une étape essentielle et obligatoire. Elle intervient dans deux cas :

  • Vous emménagez à une nouvelle adresse
  • Vous déménagez dans un logement neuf

La mise en service vous permet d’avoir l’électricité dans votre logement. Lorsque vous déménagez, il est conseillé d’anticiper la démarche. Pensez également à souscrire une offre auprès du fournisseur de votre choix.

Quelle offre d’électricité choisir pour la mise en service ?

La première étape ? Souscrire une offre auprès du fournisseur de votre choix. Et ensuite ? Vous pourrez demander la mise en service de votre compteur. Alors, comment choisir le bon fournisseur ? Il est possible d’opter pour EDF (fournisseur historique) ou pour un des quarante fournisseurs alternatifs présents sur le marché en France. Pour ne pas vous perdre, on a mis au point un comparateur.

Découvrez en quelques les meilleures offres d’électricité en France en 2021

Zoom sur le cas des petits consommateurs

Il existe une quarantaine de fournisseurs, chacun proposant une large gamme d’offres. Libre à vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes. Afin de faire des économies, il est conseillé pour les petits consommateurs d’opter pour une offre avec un prix de l’abonnement plus faible. En effet, la facture d’électricité se divise entre prix de l’abonnement et prix du kWh (et donc votre consommation réelle). Si vous consommez peu d’électricité (studio, appartement chauffé au gaz, résidence secondaire, etc…), la part de l’abonnement représente alors une majeure partie de votre facture. Il est donc très intéressant de privilégier une offre avec un prix de l’abonnement plus faible.

Retrouvez sur notre comparateur les meilleures offres d’électricité en France pour les petits consommateurs.

Zoom sur le cas des gros consommateur d’électricité

On parle ici des logements chauffés à l’électricité, des résidences principales, des surfaces de plus de 12m2 et étant équipés d’un nombre assez importants d’électroménagers (climatiseurs, piscine, pompe à chaleur, etc.). Dans ce cas, choisissez plutôt des offres avec un prix au kWh avantageux. Il est ensuite possible de choisir parmi de nombreuses options (heures creuses, heures pleines, tarif indexé, offre verte, etc..). Libre à vous de choisir ce qui vous correspond le mieux.

Retrouvez sur notre comparateur les meilleures offres d’électricité en France pour les petits consommateurs.

Quels éléments regarder pour choisir un fournisseur d’électricité ?

 Le prix du kWh

Le prix du kWh est un élément essentiel. Il représente votre consommation réelle et en général la majeure partie de votre facture d’électricité. Le prix moyen en France est de 0,1765€. Il existe par ailleurs deux cas différents :

  • L’offre au Tarif Réglementé en Vigueur (TRV) : Elle est proposée par le fournisseur historique d’électricité en France (EDF). Le montant est défini par les pouvoirs publics et ajusté une à deux fois par an selon les besoins et le contexte du marché de l’énergie.
  • Les offres de marché : Ce sont les offres proposées par les fournisseurs dits alternatifs. Ces derniers ne sont en effet par obligés de s’aligner sur les offres au TRV, et la plupart font d’ailleurs le choix de proposer des tarifs plus avantageux. Comment ? lls réduisent leurs marges et/ou les services proposés afin de proposer des prix plus compétitifs. Il existe différentes déclinaisons (offre à prix fixe, offre à prix indexé).

Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir les offres d’électricité avec le prix du kWh le moins cher.

 Le prix de l’abonnement

C’est la partie fixe de votre abonnement d’électricité ! C’est un peu comme un droit d’accès à l’énergie. Dans un autre domaine, c’est un peu ce que l’on voit avec une box internet. L’abonnement correspond en général à l’immobilisation de cette fameuse box. Le prix de cet abonnement dépend de la puissance de votre compteur électrique. Plus il est puissant, plus le prix sera élevé. La puissance de votre compteur est bien entendu proportionnelle à votre consommation. Autrement dit ? Plus votre compteur est puissant, plus cela signifie que vous consommez de l’électricité. Dans ce cas, les offres les plus avantageuses pour vous seront celles avec un prix au kWh plus bas. A l’inverse, il sera très intéressant pour un petit consommateur de choisir une offre avec un prix de l’abonnement le plus faible possible.

Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir les offres d’électricité avec le prix de l’abonnement le moins cher.

 Le type d’offre

Le prix de l’offre dépend également du type d’énergie choisi. En effet, il est possible de choisir entre une électricité produite de façon classique (majoritairement via le nucléaire en France) et une électricité dite verte (produite à partir de sources renouvelables). Petite précision sur ce dernier point. L’électricité que vous consommerez ne sera pas forcément produite à partir de ressources renouvelables. En effet, le réseau d’électricité est le même pour tous en France. Peu importe la provenance, tout est ensuite mélangé et redistribué aux consommateurs. Alors, quelle différence ? Dans le cas d’une offre verte, votre fournisseur s’engage à injecter sur le réseau autant d’énergie verte que votre volume de consommation. Autrement dit ? Vous contribuez à déployer le parc d’énergies renouvelables en France.

Historiquement, ces offres étaient beaucoup plus coûteuses. Depuis quelques années, cette tendance s’atténue. Certaines offres sont au même prix voir moins chères que des offres avec une énergie classique.

Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir les meilleures offres d’électricité verte.

 Les services annexes

Au-delà de l’énergie, les fournisseurs proposent également un certain nombre de services (service client, espace client en ligne, système de fidélité, etc…). Plus les services proposés sont importants, plus le prix de l’abonnement sera élevé. A l’inverse, si vous optez pour un service plus minimaliste, vous pourrez également réaliser des économies. La grande majorité des fournisseurs proposent ce que l’on appelle des offres en ligne. Celles-ci affichent des prix du kWh bien plus avantageux (pouvant aller jusqu’à 15% de réduction). Comment ? Il n’y a pas de service client par téléphone, ce qui permet au fournisseur d’économiser sur sa gestion. En revanche, il y a un service client en ligne, et généralement des outils digitaux permettant de gérer son contrat. Vous êtes à l’aise avec le digital ? Choisissez sans hésiter les offres en ligne.

Bon à savoir :

Total Direct Energie a été élu meilleur service client. Vous avez envie de pouvoir échanger avec un conseiller et être bien accompagné ? Optez plutôt pour ce fournisseur. A l’inverse, EDF est un fournisseur très demandé et son service client est souvent peu disponible.

FAQ : La mise en service de votre compteur électrique

Le numéro de Point de Livraison (PDL) est un peu comme la carte d’identité de votre compteur électrique. C’est un numéro, affiché sur le compteur ou sur votre facture, qui permet au fournisseur d’identifier l’emplacement et vos consommations.

Aucune ! Quand on parle de mise en service et d’ouverture de compteur, c’est en fait la même chose. Il s’agit d’activer votre compteur électrique afin que vous puissiez bénéficier de l’électricité dans votre logement.

Oui, pas de mise en service, pas d’électricité. Vous déménagez et le logement dans lequel vous arrivez a déjà l’électricité ? Si vous n’avez pas fait de démarche particulière, ce n’est qu’une question de temps avant que celle-ci soit coupée. Pensez à souscrire une offre auprès d’un fournisseur

Non. Un contrat est rattaché à un compteur, qui est lui-même rattaché à une adresse. Autrement dit ? Quand vous déménagez, le compteur reste à votre ancienne adresse. Vous allez donc pouvoir souscrire une offre sur le compteur installé dans votre nouveau logement.

Il suffit de souscrire une offre auprès du fournisseur d’électricité de votre choix. Ce dernier s’occupe ensuite de gérer directement la mise en service avec le gestionnaire de réseau Enedis.

C’est l’activation de votre compteur électrique, afin que votre logement puisse être alimenté. Ne confondez pas avec une “première mise en service” qui elle correspond au raccordement de votre logement au réseau d’énergie, dans le cas d’un logement neuf.