Évolution du prix du gaz en France

Le prix du kWh dépend avant tout du fournisseur. Engie propose des tarifs réglementés fixés par l’État. Par contre, les fournisseurs alternatifs proposent des tarifs plus avantageux. Vous voulez faire des économies avec un prix du gaz moins cher ? Affinicia vous explique comment réduire votre facture. Suivez le guide !

Tarif réglementé de gaz : quel est le prix du kWh ?

Fin 2019, un tiers des Français a conservé leur abonnement au tarif réglementé de gaz. La même proportion a préféré souscrire auprès d’un fournisseur alternatif afin de faire des économies. En effet, si cette énergie est indispensable, il n’y a aucune raison de conserver un prix du gaz élevé !

Depuis cette date, le tarif réglementé du gaz n’est plus disponible pour les nouveaux contrats. D’ici 2023, il devrait d’ailleurs être supprimé. Les consommateurs devront donc changer de fournisseur en utilisant notre comparateur de gaz Affinicia. Vous pourrez donc obtenir un prix du gaz moins élevé que chez le fournisseur historique Engie.

Le prix du gaz proposés par les fournisseurs alternatifs

Depuis l’ouverture du marché du gaz en 2007, des fournisseurs alternatifs comme Total Direct Énergie, Eni, Ekwateur ou Cdiscount Énergie proposent des offres compétitives. Elles sont en général plus avantageuses que celles proposées par le fournisseur historique Engie (ex GDF Suez). Grâce à notre comparateur de gaz, vous pouvez découvrir de nouveaux fournisseurs qui proposent des offres avantageuses et avoir de la visibilité sur le prix du gaz pour chaque offre. Les prestataires européens et les offres vertes se multiplient. Vous avez donc tout intérêt à comparer pour les découvrir !

Mais le prix du gaz de plusieurs facteurs :

  • La classe de consommation : le prix du gaz augmente proportionnellement à la classe à laquelle vous correspondez. Les petits consommateurs payent donc moins que les gros consommateurs.
  • La zone tarifaire de votre logement : le prix du gaz est bas pour la zone 1 qui se trouve proche du réseau de distribution de gaz. La zone 6 est par contre la plus chère. Sachez que les classes de consommation base et B0 ne sont pas concernées par ce zonage.

Bon à savoir :

Pour la consommation en classe Base, soit inférieure à 1 000 kWh par an, aucune augmentation du prix du gaz n’est appliquée selon la zone tarifaire.

Par contre, en classe B1 et B2I, le prix du gaz au kWh dépend de la zone tarifaire. Toutefois, il reste en général inférieur au tarif réglementé d’Engie.

Tarifs en vigueur à la date du 1er octobre 2021 pour une classe de consommation gaz « Base » dans la zone tarifaire 1.

Fournisseur Offre Abonnement (€ TTC /an) Prix du kWh (€ TTC) Souscription (avec Affinicia)
Evo Eco Gaz
125,57
0,1121
Classique Gaz
100,08
0,0903
Classique Gaz
102,12
0,1069

Pour ne pas limiter l’impact de l’augmentation du prix du gaz, une offre avec un tarif indexé est préférable. Les fournisseurs alternatifs proposent en effet une réduction par rapport au tarif réglementé. Quelle que soit l’évolution du prix du gaz, vous faites donc toujours des économies 😀 !

Tarifs en vigueur à la date du 1er octobre 2021 pour une classe de consommation gaz « Base » dans la zone tarifaire 1.

Fournisseur Offre Abonnement (€ TTC /an) Prix du kWh (€ TTC) Souscription (avec Affinicia)
Evo Eco Gaz
125,57
0,1121
EVO Eco Protection Plus Gaz
125,57
0,1121
Classique Gaz
100,08
0,0903
Classique Gaz
102,12
0,1069

Prix du gaz après conversion des m3 en kWh

Lorsque vous observez votre compteur, vous pouvez constater que la consommation est en m3. Par contre, votre facture fait référence à un prix du gaz en kWh. Rien de plus normal ! Le gaz naturel est issu de plusieurs gisements qui n’ont pas le même pouvoir calorifique. Pour le même volume de gaz, la quantité d’énergie à disposition n’est pas la même. Ceci explique pourquoi le m3 ne peut être utilisé pour la facturation. Il fallait donc mettre en place une autre unité pour calculer le prix du gaz.

Les m3 sont donc convertis en kWh pour être facturé au consommateur. Le coefficient de conversion appliqué dépend du lieu de consommation et de la composition du gaz. En moyenne, un mètre cube équivaut à 10 kWh.

Comment changer de prix du gaz ?

Changer le prix du gaz est simple avec notre fournisseur de gaz. Notre comparateur d’offres Affinicia vous permet de trouver une proposition plus avantageuse. Ensuite, il vous suffit de changer de fournisseur. Cette démarche gratuite est la clé pour un prix du gaz moins cher !

Deux étapes sont nécessaires pour cette opération :

  • Utiliser le comparateur en ligne Affinicia pour déterminer la meilleure option en fonction de votre profil de consommation et votre zone tarifaire.
  • Prendre contact avec votre nouveau fournisseur de gaz par téléphone ou par internet

En quittant le tarif réglementé de gaz proposé par Engie pour une offre alternative au prix du marché, vous ferez des économies importantes. La qualité de votre énergie ne change pas puisque GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz, se charge de distribuer le gaz pour tous les fournisseurs. Alors pourquoi vous priver d’un prix du gaz moins cher ?

La FAQ de l'évolution du prix du gaz

En France, les particuliers paient en moyenne 0,0736 € TTC pour le prix du gaz. Cependant, vous pouvez trouver des offres plus avantageuses en utilisant notre comparateur de gaz !

Le prix du kWh dépend de la classe de consommation ainsi que de la zone tarifaire. Vous avez donc tout intérêt à comparer en utilisant notre outil gratuit. Vous obtiendrez les meilleures offres en fonction de votre profil !

Actuellement,  Total Direct Énergie et Vattenfall sont les fournisseurs de gaz les moins chers en France pour les petits consommateurs. Pour les gros consommateurs, il est préférable d’utiliser un comparateur d’offres de gaz. La différence moins nette donc vous devez renseigner votre profil de consommateur pour avoir des propositions personnalisées.

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) décide de l’augmentation du prix du gaz chaque année. En mai 2021, elle a décidé que l’évolution serait de 1,1 %. Grâce à la mise en place d’un lissage de cette augmentation depuis juillet 2020, elle est progressive. Vos factures ne vont donc pas grimper immédiatement. Par contre, le prix du gaz sera plus élevé.

Sources :