Prix d’abonnement au gaz : zoom sur les tarifs en 2021

Si le gaz est utile pour la cuisson, l’eau chaude et le chauffage, les ménages cherchent logiquement à faire des économies. Le prix de l’abonnement de gaz est donc à étudier de près. Affinicia propose justement un outil gratuit pour bien choisir ou pour changer de fournisseur. Vous voulez payer moins cher ? C’est par ici !

Quel est le prix pour un abonnement de gaz en 2021 ?

Avant de choisir votre fournisseur de gaz, vous devez vous renseigner sur les prix pratiqués pour un abonnement de gaz. Vous aurez ainsi une idée précise du tarif que vous devrez payer à chaque facture. Il sera ensuite complété par les consommations et les taxes.

Bon à savoir :

Le prix de l’abonnement Engie (ex GDF Suez) dépend du type d’utilisation du gaz.

Combien coûte un abonnement de gaz ?

Lorsque vous souhaitez souscrire à une offre de gaz naturel, votre facture se compose de deux éléments :

  • Une partie fixe qui correspond à l’abonnement. Quelles que soient vos consommations, son coût ne change pas
  • Une partie variable qui dépend de la quantité de gaz consommée pendant une période.

Lorsque vous signez un contrat de gaz auprès d’un fournisseur, vous prenez donc connaissance dur prix de l’abonnement de gaz pour une période. Ce tarif peut être appliqué de façon mensuelle, trimestrielle ou semestrielle.

Qu’est-ce que le tarif réglementé du gaz ?

Depuis 2007, le marché du gaz s’est ouvert à la concurrence. Le tarif réglementé fixé par l’État est proposé uniquement par Engie, le fournisseur historique. Aujourd’hui, ce sont 9,5 millions de ménages qui profitent de ce tarif.

Le gouvernement fixe le tarif réglementé du gaz en se basant sur plusieurs éléments :

  • Le coût du combustible pour 50 % du tarif final
  • Le transport et la distribution
  • Les taxes
  • La commercialisation
  • Le stockage

Ce tarif peut donc augmenter ou baisser en fonction de l’augmentation des coûts au niveau mondial ou du coût du stockage et du transport chez les distributeurs.

Quel est le prix réglementé du kWh de gaz ?

Fin septembre 2019, seuls 37 % des Français ont conservé le tarif réglementé de gaz. Les ménages étaient 32 % à avoir préféré une offre auprès d’un fournisseur alternatif.

Si le tableau suivant permet de connaître le prix du kWh pratiqué actuellement, vous devez savoir qu’il ne sera plus commercialisé à partir de 2023. Vous pourrez donc obtenir un tarif plus avantageux en recherchant une offre qui vous correspond avec notre comparateur de gaz Affinicia.

Quel fournisseur de gaz choisir ?

Pour faire baisser votre facture, la meilleure méthode consiste à choisir une offre à prix indexé. Notre comparateur de gaz Affinicia vous permet justement de trouver un fournisseur qui applique une réduction par rapport au tarif réglementé.

Les avantages d’un changement de fournisseur sont nombreux :

  • Vous faites des économies puisque cette offre est moins chère que les tarifs réglementés
  • L’offre évolue en même temps que les tarifs réglementés : elle augmente ou diminue en même temps donc vous conservez une réduction avantageuse

Voilà pourquoi les ménages sont de plus en plus nombreux à délaisser leur contrat chez un fournisseur historique pour une solution alternative. En comparant avec notre outil gratuit, vous pouvez justement découvrir des offres avantageuses. Le prix du kWh et de l’abonnement de gaz seront donc moins chers.

Quels sont les fournisseurs de gaz ?

Pour un prix de l’abonnement et du kWh moins élevé, vous pouvez signer un nouveau contrat auprès des fournisseurs présentés dans ce tableau. Bien entendu, il en existe des dizaines que vous pouvez retrouver au travers de notre comparateurs d’offres de gaz.

Comme vous pourrez le constater avec notre comparateur de gaz Affinicia, les offres des fournisseurs alternatifs sont en général plus avantageuses. Les tarifs réglementés sont actuellement les plus chers sur le marché. Autant dire que changer de fournisseur vous garantit de réaliser de belles économies 😀!

Comparer les fournisseurs de gaz

Le prix au kWh fait partie des éléments clés dans une facture. Toutefois, pour réaliser de véritables économies, vous devez comparer les tarifs de l’abonnement. S’il ne varie pas pendant toute la durée du contrat, il est toujours intéressant de profiter du prix le plus bas.

Pour comparer le prix de l’abonnement de gaz, il vous suffit d’utiliser notre outil gratuit. Attention toutefois, si les différences sont flagrantes pour le prix du kWh, elles le sont nettement moins pour le prix de l’abonnement. Prenez donc soin de bien comparer les offres pour faire des économies.

Le saviez-vous ?

  • Depuis fin novembre 2019, le tarif réglementé de gaz n’est plus commercialisé auprès des particuliers. Il devrait d’ailleurs complètement disparaître en 2023.
  • Pour la classe B1 en zone tarifaire 1, le prix du kWh est fixé à 0.0550 € TTC pour le tarif réglementé (au 1er mai 2021)
  • Selon Eurostat, les particuliers paient en moyenne 0,0736 € TTC pour leur abonnement et le prix du kWh (au 1er trimestre 2019). Vous comprenez donc que les tarifs sont très différents d’un fournisseur à l’autre.
  • Les gros consommateurs doivent payer un abonnement annuel plus cher. Par contre, leur prix au kWh de gaz est moins cher. Finalement, leur prix du gaz est plus intéressant que pour les petits consommateurs. En effet, pour ces derniers, le prix de l’abonnement est bas mais le prix du kWh est élevé
  • Le prix du gaz peut varier selon la zone géographique, à savoir selon la proximité par rapport au réseau de gaz. Plus votre logement est éloigné, plus vous paierez cher.
  • Le prix du gaz dépend de l’offre souscrite. Les fournisseurs alternatifs proposent en général des tarifs plus compétitifs que le chez le fournisseur historique Engie.

Comment choisir son gaz ?

Le choix de l’offre dépend du prix de l’abonnement de gaz mais aussi du type d’énergie, du niveau de consommation ou encore de votre lieu d’habitation. Il est donc difficile de trouver la meilleure offre par soi-même. Voilà pourquoi nous avons mis en place un comparateur de gaz. Simple et pratique, utilisez-le pour faire des économies 😀!

Quelle différence entre gaz de ville et gaz naturel ?

Les usagers confondent bien souvent le gaz de ville et le gaz naturel. Pourtant, ils sont très différents, aussi bien au niveau de leur composition, de leur sécurité et de leur pouvoir calorifique.

Présentation des deux types de gaz

Le gaz de ville renvoie au gaz qui était auparavant utilisé pour les réseaux urbains. Provenant de la distillation de charbons dans des usines dédiées. Depuis, les usines ont fermé puisque ce gaz de ville a été remplacé par le gaz naturel, réputé pour être propre et non toxique.

Le gaz naturel remplace désormais le gaz de ville. Présent dans les couches terrestres, il ne constitue donc pas une énergie renouvelable. Ce combustible fossile représente 21,4 % de l’énergie totale consommée dans le monde.

À l’heure actuelle, certains fournisseurs proposent du biogaz obtenu à partir de déchets organiques. L’objectif est de limiter l’impact sur la planète avec un gaz obtenu grâce à une méthode naturelle. Vous pourrez trouver des offres de gaz vert via notre outil pour comparer les offres. Il vous suffit de préciser que vous êtes soucieux de l’environnement pour obtenir des propositions pour du biogaz.

Les différences entre les deux types de gaz

Le gaz naturel et le gaz de ville présentent plusieurs différences notables :

  • La composition : le gaz de ville était composé de dihydrogène et de monoxyde de carbone. Indolore, ce gaz était reconnu pour sa toxicité. Le gaz de son côté est composé de méthane, éthane, propane et butane. Du THT est ajouté pour le rendre odorant et permettre de savoir lorsqu’il y a une fuite de gaz dans un logement.
  • Le niveau de sécurité : Le gaz naturel n’est pas toxique et difficilement inflammable. Le gaz de ville par contre comportait des risques graves pour la santé. Inflammable, la sécurité n’était pas assurée dans les logements. Voilà pourquoi l’abonnement de gaz actuellement ne concerne que le gaz naturel.
  • Les performances : Le gaz naturel possède un pouvoir calorifique nettement plus important que le gaz de ville. Par contre, sa combustion génère du CO2, le fameux gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Le biogaz remplace peu à peu le gaz naturel pour limiter cet impact sur l’environnement.

Vous l’avez compris, aujourd’hui utiliser le gaz chez vous n’est pas risqué. Cette énergie est d’ailleurs intéressante pour le chauffage, la cuisson et la production d’eau chaude. Par contre, rien ne vous empêche de vous intéresser aux offres plus écologiques.

La classe de consommation

Le prix de l’abonnement est fixé par chaque fournisseur en fonction de votre classe de consommation. On distingue quatre catégories qui vont directement impacter le prix de votre abonnement de gaz :

  • La classe Base réservée aux consommations de gaz naturel pour la cuisson : la consommation annuelle est comprise entre 0 et 1 000 kWh.
  • La classe B0 pour les consommations liées à la production d’eau chaude sanitaire et parfois pour la cuisson. Les consommations annuelles se situent entre 1 001 et 6 000 kWh.
  • La classe B1 lorsque le gaz naturel est utilisé principalement pour le chauffage mais aussi pour la cuisson ou l’eau chaude. Les consommations annuelles sont comprises entre 6 001 et 30 000 kWh
  • La classe B2I correspond à des consommations de gaz naturel pour le chauffage d’une grande surface, pour la production d’eau chaude et la cuisson. Les consommations sont donc comprises entre 30 001 et 300 000 kWh.

Plus votre classe tarifaire est proche de la classe B2I, plus votre abonnement sera élevé. Les petits consommateurs devront donc régler une facture basée sur une classe économique. Les gros consommateurs, de leur côté, devront s’attendre à une tarification plus chère.

Quelle zone pour le gaz ?

En France, il existe 6 zones tarifaires de 1 à 6 : la 1 étant la moins chère et la 6 la plus onéreuse. Ce zonage pour l’abonnement de gaz n’impacte uniquement le kWh pour les gros consommateurs, à savoir ceux qui dépassent 6 000 kWh par an. Pour les petits consommateurs, le prix reste par contre le même sur l’ensemble du réseau GRDF.

Les zones tarifaires ont été créées compte tenu des différences d’accessibilité. Pour acheminer le gaz dans certains endroits, le coût est élevé. Le prix du transport et de la distribution est particulièrement important. Celui de l’abonnement est donc adapté à ces difficultés. Le prix de l’abonnement de gaz n’est pas directement impacté par ces zones tarifaires. Seules les consommations sont facturées d’une façon différente.

FAQ

Avant de choisir votre abonnement de gaz, vous devez savoir que l’ouverture d’un compteur GRDF vous sera facturé 19,09 € TTC. Étant donné qu’il requiert l’intervention d’un technicien, il s’agit des premiers frais reportés sur votre facture chez votre nouveau fournisseur.

En ce qui concerne le prix de l’abonnement de gaz en lui-même, il reste fixe chaque mois. Par contre, chaque fournisseur est libre de fixer le tarif qu’il souhaite. Pour obtenir la meilleure offre, utilisez notre comparateur de gaz en ligne !

La puissance correspond à l’énergie nécessaire pour le compteur afin de faire fonctionner plusieurs appareils en même temps. Pour choisir la bonne puissance pour votre abonnement de gaz, vous devez tenir compte de la taille de votre logement et des différentes installations.

Plusieurs paliers existent entre 3 kVa et 36 kVa. Pour un logement de 80 m2, la bonne puissance est de 9 ou de 12 kVa. Certains fournisseurs mettent à disposition des simulateurs gratuits. En cas de doute, vous pouvez contacter un conseiller qui vous conseillera après avoir estimé vos besoins.

Pour prendre un abonnement de gaz, vous devez tout d’abord choisir un fournisseur. Après avoir comparé les offres avec notre outil gratuit, vous pouvez le contacter par téléphone ou via son site. Vous serez alors invités à choisir votre abonnement de gaz.

Les fournisseurs alternatifs proposent des offres avec une réduction de 10 à 15 % par rapport au tarif réglementé. Pour savoir quel est le distributeur le moins cher, vous devez commencer par comparer. Les offres vous seront en effet proposées en fonction de votre profil de consommateur et de votre zone tarifaire. Gratuitement et en seulement quelques minutes, vous pouvez donc savoir quel est le fournisseur le moins cher pour vous 😀 !