La réforme des heures creuses : tout ce que vous devez savoir

compteur d'électricité
Énergie
2 min

Les heures creuses, en quoi ça consiste ?

En France, environ 15 millions de foyers ont souscrit à un contrat d’électricité avec l’option Heure Pleine – Heure Creuse. On appelle « heure creuse », cette période de la journée où la demande en électricité est plus faible. Pendant cette période, les fournisseurs d’électricité proposent des tarifs réduits pour encourager les consommateurs à utiliser davantage d’électricité. Cela permet de mieux répartir la consommation électrique sur l’ensemble de la journée et d’éviter les pics de demande.

Selon Enedis, principal gestionnaire du réseau électrique français et responsable de la définition des plages horaires actuelles :

  • 60 % des clients bénéficient des heures creuses entre 20h et 8h du matin ;
  • 40 % des clients bénéficient des HC entre 12h et 17h ou entre 20h et 8h du matin.

Pourquoi mettre en place une réforme sur les heures creuses ?

Le 17 mai 2024, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a proposé de modifier les plages horaires des heures creuses en fonction des saisons. Elle souhaiterait décaler les heures creuses en journée au printemps et en été, et les laisser la nuit en hiver. Cette proposition tient compte du pic de production photovoltaïque durant ces périodes.

Yannick Jacquemart, Directeur Nouvelles Flexibilités chez RTE, explique : “Nous avons tous appris que l’électricité était moins chère la nuit, mais l’abondance du photovoltaïque en Europe modifie le rythme du système électrique.”

Plutôt que de stocker ce surplus d’énergie dans des batteries, ce qui est très coûteux, l’État envisage de le mettre à disposition des particuliers à moindre coût via l’offre heures creuses. Cette initiative est particulièrement pertinente avec l’augmentation de l’utilisation de la climatisation en journée, notamment dans les bureaux ou pour les salariés en télétravail.

Que prévoit la réforme ?

Si la réforme se concrétise voici les changements prévus pour l’option Heure Creuse :

  • En hiver, aucun changement : les heures creuses resteraient la nuit.
  • Au printemps et en été, les heures creuses seraient déplacées en journée, de 11h à 17h, correspondant aux pics de production d’énergie renouvelable.
  • Les tarifs seraient également révisés, avec des prix encore plus avantageux en Heures Creuses pour encourager un maximum de foyers à choisir cette option.
  • Le système serait simplifié en réduisant le nombre de contrats différents disponibles sur le marché, actuellement au nombre d’une dizaine.

A savoir

Si la CRE a mentionné cette réforme courant mai, celle-ci ne se déploiera pas avant 2025.