Mise en service du gaz : Guide complet

Affinicia vous accompagne pour votre prochain déménagement. Découvrez dans ce guide toutes les informations à connaître pour bien gérer la mise en service de votre compteur de gaz (résiliation de l’ancien contrat, souscription, délai, coûts, contacts clés, etc…). Déménagez simplement, en toute tranquillité. Besoin de conseils complémentaires ? Nos équipes d’experts sont à votre disposition pour échanger.

La mise en service du gaz, c’est quoi ?

On parle d’ouverture de compteur ou de mise en service. Alors concrètement, c’est quoi ? Il s’agit d’une seule et même opération, réalisée par un technicien du gestionnaire de réseau de gaz GRDF, qui permet d’activer votre compteur afin que vous puissiez utiliser le gaz dans votre logement. C’est une procédure simple mais qui nécessite de programmer un rendez-vous avec le technicien, et donc d’anticiper un peu la démarche gaz.

Bon à savoir :

Vous changez simplement de fournisseur et votre gaz n’a pas été coupé entre-temps ? Pas besoin de demander une mise en service. Le gaz est déjà actif dans votre logement.

La mise en service est-elle obligatoire pour un déménagement

Oui, dans le cadre d’un déménagement, la mise en service est obligatoire. En effet, l’ancien occupant a alors résilié le contrat et normalement le compteur de gaz a été désactivé. Vous devrez alors souscrire une nouvelle offre et demander la mise en service de votre compteur. Cette démarche peut se faire directement via votre nouveau fournisseur (qui joue alors le rôle d’intermédiaire) ou auprès du gestionnaire de réseau GRDF. Libre à vous de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Le cas où le gaz est coupé à mon arrivée

Vous devez alors demander l’ouverture de votre compteur de gaz. Pour cela, souscrivez directement une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. Ce dernier prendra le relais et s’occupera de contacter le gestionnaire de réseau GRDF afin de demander la mise en service du gaz. Cette intervention sera ensuite intégrée sur votre première facture de gaz.

Le cas où vous arrivez dans un logement neuf

Celui-ci n’a alors probablement pas encore été raccordé au réseau de gaz. Vous devrez alors contacter le gestionnaire de réseau afin de programmer cette intervention. Celle-ci peut prendre quelques semaines et coûte entre 370€ et peut s’élever jusqu’à 1500€. Une fois cette étape effectuée, vous pourrez alors souscrire une offre auprès d’un fournisseur de gaz et demander la mise en service de votre compteur. Cette étape engendre également un coût, celui-ci lié à l’intervention du technicien qui va effectuer l’activation de votre compteur. Il faut compter 19,79€ pour un délai standard de 5 jours.

Bon à savoir :

L’intervention de raccordement vous permettra d’avoir un certificat de conformité de votre installation de gaz, que l’on appelle Qualigaz. Ce dernier permet de garantir la conformité de vos installations et le respect des normes de sécurité. Il est très important puisque c’est grâce à lui que vous pourrez ensuite souscrire auprès d’un fournisseur de gaz.

Quand demander la mise en service du gaz ?

La première étape est de souscrire une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. En effet, cela permet d’avoir un contrat à votre nom et de garantir la possibilité d’utiliser le gaz dans votre nouveau logement. Si vous ne le faites pas, cela risque d’être coupé à tout moment. Pensez par ailleurs à anticiper la procédure d’environ 2 semaines afin de permettre à votre fournisseur de gérer aisément l’ensemble des démarches (création de contrat, etc…).

Ensuite, votre fournisseur s’occupera directement de prendre contact avec le gestionnaire de réseau GRDF afin de programmer la mise en service de votre compteur. Le gaz n’avait pas été coupé ? La mise en service est immédiate. Le gaz avait été coupé ? Il va alors être nécessaire de prévoir l’intervention d’un technicien du gestionnaire de réseau afin de venir activer le compteur directement sur place. Cette étape prend en général 5 jours, mais peut parfois être plus longue, notamment en période de forte demande (de juin à septembre par exemple).

Bon à savoir :

D’ici fin 2023, la majeure partie des foyers français seront équipés du compteur de gaz connecté Gazpar. Cette opération de mise en service sera alors beaucoup plus simple et rapide puisqu’elle ne nécessitera plus aucune intervention sur place.

Quel délai pour la mise en service du gaz ?

Le délai standard est d’environ 5 jours ouvrés. Cela peut parfois être plus long, notamment en période de forte demande (de juin à septembre). Pensez à anticiper cette procédure, dans l’idéal deux semaines à l’avance. Il vous suffit ensuite de préciser à votre fournisseur la date souhaitée d’activation du contrat et de mise en service du compteur. En faisant cette démarche à l’avance, vous aurez ainsi l’esprit tranquille le jour de votre déménagement.

Bon à savoir :

Il est aussi possible d’accélérer la mise en service en demandant une intervention express (de 24h à 48h). Cela engendre en revanche un coût supplémentaire non négligeable.

Quels documents transmettre pour la mise en service du gaz ?

Lors de la demande de mise en service de votre compteur de gaz, vous allez devoir transmettre un certain nombre d’éléments. Ces derniers vont permettre au gestionnaire de réseau de prévoir au mieux l’intervention d’un technicien. Voici la liste des documents à envoyer :

  • Vos coordonnées téléphonique
  • Votre adresse précise (code postal, accès, etc…)

Votre classe de consommation : Il en existe 4 (tarif de base, le tarif B0, le tarif B1 et le tarif B2i) et elles correspondent à votre volume de consommation. On parle aussi de « plages de consommation » ou « tranches de consommation ». Cette classe correspond à votre Consommation annuelle de référence (CAR) qui se trouve sur votre ancienne facture de gaz dans la partie détails de l’abonnement.

Bon à savoir :

Le gaz est toujours actif à votre arrivée dans le nouveau logement ? Bonne nouvelle. Aucune intervention n’est nécessaire. Souscrivez simplement une offre de gaz au plus vite, avant que celui-ci soit coupé et que vous soyez obligé de demander une nouvelle mise en service.

Quel coût pour la mise en service de gaz ?

Le coût de la mise en service correspond aux frais liés à l’intervention d’un technicien du gestionnaire de réseau de gaz GRDF. Ces prix sont définis directement par le gestionnaire de réseau et validés par les pouvoirs publics. Le coût de la mise en service est le même, quel que soit votre fournisseur et votre type de compteur (Gazpar ou ancienne génération). Ils sont par ailleurs à la charge de l’occupant du logement.

Bon à savoir :

Ces frais sont valables que le gaz ait été coupé ou non dans votre logement. En effet, si une intervention physique n’est pas obligatoire, cela nécessite quand même l’intervention à distance d’un technicien du gestionnaire de réseau GRDF.

Comment payer les frais de mise en service ?

Les frais de mise en service du compteur de gaz sont directement à la charge de l’occupant. Ils sont payés soit directement au gestionnaire de réseau GRDF, soit sur la première facture de votre fournisseur de gaz. Cela dépend simplement du contact que vous avez choisi pour votre demande de mise en service. Dans le cas où vous êtes passé par votre fournisseur, ce dernier s’occupera ensuite de reverser le montant correspondant au gestionnaire de réseau.

Comment se passe l’intervention du technicien ?

Il y a deux cas de figure :

  • Votre compteur de gaz est à l’extérieur : Dans ce cas, vous n’avez pas alors pas obligation d’être présent lors de l’intervention du technicien du gestionnaire de réseau GRDF.

Votre compteur de gaz n’est pas accessible : Dans ce cas, vous êtes obligé d’être présent le jour J puisque vous devrez donner accès au technicien à votre compteur. De manière générale, on conseille d’être toujours présent lors de cette intervention. Cela vous permet ainsi de vérifier vos appareils et que tout soit fonctionnel.

Bon à savoir :

Aucun paiement n’est à effectuer le jour de l’intervention. Le coût de l’intervention sera directement intégré dans votre première facture d’électricité.

Mise en service veut-il aussi dire remise à zéro du compteur ?

Le compteur de gaz n’est jamais remis à zéro. En effet, il permet de garder une trace de la consommation de gaz du logement, et ce de façon continue. Il peut simplement être stoppé par exemple quand le logement n’est pas occupé ou en rénovation. Il est ensuite réactivité afin de pouvoir de nouveau suivre la consommation. Vous souhaitez garder une trace des chiffres notés sur le relevé de votre compteur à votre arrivée ? Prenez une photo ou notez le par exemple sur votre première facture. Vous pourrez ainsi voir l’évolution de votre consommation.

Bon à savoir :

Avec l’arrivée des nouveaux compteurs connectés Gazpar, vous pourrez suivre votre consommation de gaz en temps réel. C’est la même démarche que pour le compteur connecté Linky. Vous pourrez ainsi bien comprendre vos consommations, ajuster vos habitudes, et commencer à réaliser vos premières économies sur vos factures de gaz.

Mon fournisseur peut-il faire directement la mise en service ?

Le fournisseur (historique ou alternatif) assure uniquement la partie commerciale, c’est-à-dire la vente du gaz aux professionnels et particuliers. Autrement dit ? Il ne peut en aucun cas gérer lui-même la mise en service de votre compteur de gaz. En effet, c’est le rôle du gestionnaire de réseau GRDF. Ce dernier doit garantir la sécurité des installations et gérer l’ensemble des compteurs de gaz en France et des interventions associés (raccordement, mise en service, etc…). En revanche, votre fournisseur peut jouer le rôle d’intermédiaire. Dans ce cas, contactez-le afin de lui demander de programmer la mise en service. Il prend alors contact avec le gestionnaire de réseau et programme l’intervention. Cela peut être un bon fonctionnement pour vous puisque vous gardez un seul point de contact. En revanche, cela rajoute également un intermédiaire et peut par conséquent engendrer des délais plus longs. Libre à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Souscription, raccordement, mise en service… dans quel ordre procéder ?

Bonne question ! Voici les étapes à suivre :

  • Le raccordement (dans le cas ou ce n’est pas déjà fait)
  • La souscription d’une offre de gaz
  • La mise en service de votre compteur de gaz

Bon à savoir :

Le raccordement est une opération qui peut impliquer de longs délais (plusieurs semaines voire plusieurs mois) et engendrer des coûts importants (de 170€ à 1500€). Pensez à anticiper la démarche afin d’être certain d’avoir le gaz dès votre arrivée dans le logement.

Est-il possible de souscrire une offre de gaz chez GRDF ?

Le marché de l’énergie est divisée en deux parties :

  • Le gestionnaire de gaz (GRDF) : Ce dernier a pour mission de gérer l’ensemble du réseau de distribution de gaz. Cela passe également par la gestion des compteurs de gaz auprès des clients professionnels et particuliers (déploiement, raccordement, mise en service, etc…). GRDF s’occupe donc de la partie amont. Il n’est pas fournisseur d’énergie et ne peut donc pas proposer d’offre de gaz.
  • Les fournisseurs de gaz : Il en existe plus d’une quarantaine aujourd’hui en France. Ils s’occupent de la commercialisation du gaz auprès des particuliers et professionnels. Autrement dit ? C’est auprès d’eux que vous pouvez souscrire une offre.

Utilisez notre comparateur pour découvrir dès maintenant les meilleures offres de gaz du marché

FAQ : Mise en service gaz

On parle aussi de mise en service. Il suffit de souscrire une offre auprès du fournisseur de gaz de votre choix. Ce dernier s’occupe ensuite de contacter le gestionnaire de réseau GRDF afin de programmer l’intervention d’un technicien pour mettre en service votre compteur de gaz.

Il suffit de tester les équipements fonctionnant au gaz dans votre logement. Les radiateurs ne chauffent pas ? Vous gazinière ne s’allume pas ? Il est fort probable que votre compteur de gaz soit coupé

Contactez le gestionnaire de réseau GRDF ou votre fournisseur afin de demander la mise en service de votre compteur de gaz. La procédure prend environ 5 jours et coûte 19,79€. En cas d’urgence, la démarche peut être accélérée mais cela engendre des coûts supplémentaires.

Cette intervention est obligatoirement effectuée par le gestionnaire de réseau GRDF. En revanche, votre fournisseur peut programmer l’intervention du gestionnaire de réseau.

C’est l’équivalent du Point de Livraison (PDL) pour l’électricité. Le Point de Comptage et d’Estimation (PCE) correspond au numéro d’identité de votre compteur de gaz. Vous pouvez le trouver directement sur celui-ci ou sur votre dernière facture de gaz. Dans le cas d’un déménagement, il est possible de trouver ce numéro sur l’état des lieux du logement.